Basse-cour d'antan !!!

Venez découvrir avec moi cette ancienne façon d'élever et de nourrir oies, canards, lapins et poules.

Ici, pas d'enclos, les volatiles sont libres comme l'air. Certains vivent sans rentrer au poulailler le soir, d'autres, dès que la nuit tombe, ils prennent place dans le logis pour la nuit. Notre Mamie veille sur ses volailles, les élève et les nourrit avec une attention toute particulière depuis de très nombreuses années. Je ne pense pas qu'elle connaisse le nombre exact de son cheptel, mais d'un coup d’œil rapide, elle sait si un coquin est passé par là. Déjà fin février, elle vient de voir 6 petites oies sortir de leur coquille, elles sont adorables. Autrefois, me disait cette mamie, les enfants des écoles venaient découvrir ces choses merveilleuses que sont la campagne et les animaux. Hélas, les temps ont changé, les méthodes d'enseignement ne laissent plus de temps pour cette activité. Dommage !!!

Saluons notre Mamie pour son savoir, et les contraintes de tous les jours pour s'occuper de ses protégés, oies, canards etc ... etc... Bravo !!!!

C'est la saison de piéger !!!! «  Le Frelon asiatique »

Les reines fondatrices restaurent leurs forces au printemps de sucre

 

Les reines fondatrices sont sorties de leur hibernation. Elles passent leur temps à grignoter de ci de là à reconstituer leurs forces perdues à subir l’hiver. Mais bientôt, si ce n’est pas déjà fait, elles vont construire leur premier nid. Un petit nid de papier mâché où elles déposeront leurs premiers œufs. Trois semaines plus tard, des œufs naîtront les premières ouvrières,  

Combien sont-elles ces reines fondatrices ? Nul ne sait. Personne ne les voit. Ennemies invisibles qui dans quelques mois auront donné naissance à des milliers d’individus, mâles et femelles. Aujourd’hui, le frelon asiatique est bien installé en France. Arrivé dans des poteries de Chine à Villeneuve sur Lot en 2004, l’espèce a conquis tout le grand sud-ouest de la France.
Le frelon asiatique n’a pas de prédateur en Europe. Grand gourmand d’abeilles dès l’été, il décime les ruches et laissent les apiculteurs sur la paille. Les autorités publiques ont l’an dernier pris la mesure de la menace.

Les reines des frelons ne se voient pas, mais elles sont là

Les frelons ne reviennent jamais vers les nids de l'année passée

: « au printemps, il faut emplir les pièges d’eau et de grenadine. Les reines fondatrices recherchent du sucre. En été et à l’automne, pour nourrir les larves, leurs ouvrières recherchent des protéines. C’est la raison pour laquelle les frelons s’attaquent aux ruches et aux abeilles. Un seul individu peut manger 70 abeilles en une seule journée.  
L’année dernière, 8 Huit nids détruits et 4 non détruits soit douze nids sur la commune Les nids sont partout, à la cime des feuillus surtout. Dans des granges parfois... Tous n’ont donc pas été détruits et des reines fondatrices ont pu passer l’hiver tranquillement. Jusqu’à la fin mai nous devons les piéger. Même si vous ne les voyez pas, elles existent ! »

 

 

 

 

 

Semaine de l'environnement

Depuis neuf ans, la première semaine de juin 2014 a lieu sur la commune la «  Semaine de l'Environnement ». Cette année , il n'y a pas de sortie oiseaux, les écoles de la commune ont choisi et changé le programme. Le thème de 2014 est consacré à «La chaîne alimentaire et son environnement ». Vaste sujet ! Comme d'habitude, Elodie et Ghislaine sont aux commandes. Avec une touche d'humour et de fermeté, elles organisent et apportent aux animateurs les supports pédagogiques nécessaires. Avec Philippe et Jérôme, responsables des espaces verts, nous avons organisé notre intervention dans le petit bois de Saint Martin. Quatre thèmes sont développés cette année :chaîne alimentaire, danger dans le petit bois, arbres allergisants et arboretum. Quatre classes nous rendent visite, CM 1, CM2, CP de St Martin et la Cliss de Charcot. Pour ces enfants, c'est une sortie nature. C'est bientôt la fin de l'année scolaire et pour nous, c'est un plaisir de rencontrer cette jeunesse pleine de vie. « A l'année prochaine tout le monde ! »

Les « Faisous de Paniers » visite le petit bois de St- Martin.

 Déjà, en 2013, les adhérents des « Faisous de paniers » de Maure de Bretagne avaient manifesté le désir de venir à Guichen. Cette journée « découverte des oiseaux » aurait lieu le matin. Rendez vous était pris au restaurant « Au fil de l'eau » à la Halte de Laillé. Hélas, trois fois hélas, la météo n'était pas du tout avec nous. Pluie, vent et neige nous ont donc empêché de faire notre sortie. Qu'à cela ne tienne, nos faisous ont donc décidé de remettre cela en fin de saison 2014. Le jour est fixé au 25 avril, huit heures trente Place Lecornec. Effectivement la trentaine d'inscrits arrive au rendez-vous et à l'heure. Nous commençons notre visite par l'école Charcot, les petits mousses, l'espace Galatée, l'espace Joséphine Baker dans un premier temps. Ces lieux sont extrêmement riches en variétés d'oiseaux. En cette saison, nous avons également le plaisir d'entendre leur chant.Après avoir passé le jardin bio, je décide de leur faire visiter le futur sentier pédagogique de l'école St Martin. Là, nous avons le plaisir de voir un canard col vert qui déambule doucement devant nous.

Dans les minutes suivantes, la canne s'envole et entraîne notre oiseau dans le ciel. Nous nous dirigeons vers le grand chêne, une photo souvenir est prise. Le temps passe vite, nous rejoignons le parking pour nous rendre au même restaurant que l'an passé. Il est presque midi quand nous entrons dans la salle « Au fil de l'eau ». Le temps de monter ordinateur et projecteur, et nous commençons à regarder les photos et vidéos prises lors de la saison 2013-2014. Le programme est riche, des souvenirs remontent dans nos esprits, cela nous amuse bien !!!Un petit kir suivi d'un repas simple nous sont servis, très appréciés des convives.Puis nous décidons de faire une petite promenade digestive en bordure de la Vilaine. Il fait beau, les oiseaux chantent et la bonne humeur est au rendez-vous. Après deux heures de balade, nous revenons prendre place pour un petit goûter. Boisons fraîches, café, salade de fruits frais, tarte aux pommes et far breton vont nous amuser nos papilles encore quelques temps.

Vers 17 heures, nous nous quittons, embrassades et gentillesse vont clore cette journée.

 

Superbe journée, quoi de mieux que de se retrouver en toute simplicité dans une sortie nature.

Invitation au Relais Atout' Age à Betton

Le vingt huit mars 2014, Françoise, une amie et adhérente aux « Faisous de paniers », m'a invité à une sortie à Betton. En arrivant au relais « Atout'Age », j'ai trouvé un local accueillant et très bien tenu.

 

Ce Local est aménagé de façon remarquable, rien ne manque, cuisine, bar, télévision grand écran et jeux de toutes sortes. Nous devions aller faire une balade dans les environs. Hélas, ce jour là, la météo n'était pas de la partie. Nous étions donc condamnés à rester au sec. J'avais emporté avec moi ma « gibecière » avec mon attirail de découverte des oiseaux. En attendant le beau temps, j'ai donc pris la parole devant un public chaleureux et très intéressé par les oiseaux. Une bonne heure après, nous avons pu aller dans la nature et en voir quelques variétés. Finalement, nous avons passé un après midi agréable. Les personnes présentes étaient ravies d'avoir eu cette information. J'ai la certitude qu'ils vont les regarder d'une façon différente à l'avenir.

Dix-huit nichoirs installés dans les arbres de la commune - Guichen

jeudi 25 avril 2013


Le dernier nichoir a été installé à proximité de l'espace Galatéeen présence des enfants de l'école Saint-Martin.

Le dernier nichoir a été installé à proximité de l'espace Galatéeen présence des enfants de l'école Saint-Martin.


René Dominguez, les enfants le connaissent bien. Ils l'appellent d'ailleurs René. En effet, depuis six ans, il intervient régulièrement dans toutes les écoles de la commune pour partager sa passion, celle des oiseaux. Il anime bénévolement des sorties pour les observer, imite leur chant, fabrique des mangeoires... et à toujours mille et une histoires et anecdotes à raconter !

Cette année, il avait une idée bien précise en tête : installer plusieurs nichoirs.

« J'ai rencontré le responsable de la jardinerie Point Vert Le Jardin qui a tout de suite adhéré à mon projet et a offert dix nichoirs. C'était très encourageant ! »raconte René Dominguez. « Ensuite, c'est Gildas Neau, animateur de l'association Culture Bio, qui m'a proposé de mettre en place un atelier de fabrication de nichoirs. Ainsi, huit autres petites maisons à oiseaux ont été construites par des enfants et leurs parents. »

C'est ensuite avec les enfants de différentes classes des écoles que les nichoirs ont été installés, avec bien entendu « une protection en bois pour ne pas blesser l'arbre lors de sa croissance et l'accès au nichoir orienté sud-est pour avoir un peu de soleil le matin et éviter les tempêtes ».

Malgré des conditions météorologiques qui ont un peu bousculé le calendrier, René Dominguez a atteint son objectif et tous les nichoirs sont installés. « Il ne reste plus qu'à espérer que les mésanges charbonnières et bleues choisiront nos nichoirs ! »C'est certain, René surveillera çà de près.


(Article paru dans l'édition de Ouest- France du 25 Avril 2013)

 

Rencontre avec René Dominguez, un passionné d'oiseaux

 

Si les enfants de Guichen connaissent aussi bien les oiseaux de leur région, c'est certainement qu'ils ont accompagné René Dominguez lors d'une des nombreuses sorties qu'il organise avec les classes des écoles primaires. C'est à l'occasion d'une journée de l'environnement que l'idée de faire découvrir les oiseaux présents dans les jardins publics de la ville est née. Au tout début, trois classes ont adhéré à la démarche car elle correspondait au programme des cours de SVT  (Sciences de la Vie et de la Terre) dispensés. Ce sont maintenant près de 15 classes qui profitent des observations et de l'enseignement de Monsieur René, comme disent les enfants. Chaque sortie dure environ 1H30, au delà, il est plus difficile de maintenir l'attention. Dans le cadre d'un jardin public, il s'agit d'écouter, d'observer et d'identifier ces boules de plumes, plus ou moins colorées, plus ou moins farouches, plus ou moins grosses. A l'issue de la séance, les enfants sauront reconnaître environ 6 espèces d'oiseaux parmi les 56 présentes localement. Il apprendront leurs noms, quelques détails de leur vie, parfois même un peu de leur intimité... Passionné de nature, René Dominguez évoquera aussi la notion de « nuisible » dans la nature. Pourquoi faut-il tenter de réguler telle ou telle espèce, dans tel ou tel lieu ? Quels sont les éléments qui forment la chaîne alimentaire ? Quelles sont ces fleurs ou ces arbres ? Et tout cela dans un cadre que les enfants fréquentent régulièrement, les jardins publics à deux pas de chez eux. Récemment, des nichoirs ont été installés afin d'observer les naissances des petits. C'est grâce aux dons de 10 nichoirs par le magasin « Point Vert le Jardin » et  de 8 par l'association « Culture Bio » que cette opération a pu avoir lieu. Malheureusement, les conditions climatiques de ce printemps ont engendré du retard dans les naissances. René Dominguez surveille de près l'évolution des nids, et photographie toutes les étapes remarquables afin d'en faire profiter ses élèves jusqu'à la fin de l'année scolaire. Toutes ces observations sont répertoriées sur le site « http://tamanoirs.jimdo.com », dans lequel tout le monde, grands et petits, peut y trouver de nombreuses anecdotes relatives à nos compagnons emplumés.

Pour tout renseignement : René Dominguez 06 15 62 67 06 ou rnedgz@orange.fr

 

(Article paru dans "Diamen france Infos) N° 3 du 06 juin 2013

Nichoirs offerts par le magasin Vive le Jardin
Nichoirs offerts par le magasin Vive le Jardin

      Installation de nichoirs sur la zone culture bio.

 

 

Cet hiver, je me suis dit qu'il serait bien d'installer des nichoirs avec les élèves des écoles de Guichen. Le souci numéro un, il faut construire des nichoirs. Je me suis donc mis en quête de mes petites maisons à oiseaux. Je rencontre le responsable du magasin « vive le jardin » qui me dit adhérer avec plaisir à mon projet. Un autre jour, je suis en réunion avec les partenaires de culture bio. Ce jour là, l’animateur Gildas, me propose un atelier de fabrication. Mon projet tient la route et j'espère pouvoir le réaliser dès le mois de mars. Au final aujourd'hui, je suis en possession de 18 nichoirs. 10 offerts gracieusement par la nouvelle enseigne et 8 construits par parents et enfants lors de l'atelier organisé par Gildas. Au nom des élèves, je remercie donc toutes ces personnes qui vont nous permettre de faire aboutir cette activité dans les prochains jours. Les écoles concernées, doivent me faire parvenir les dates d'installation.

 

Réalisation de  nichoirs par l'atelier
Réalisation de nichoirs par l'atelier

         Atelier nichoirs.

 

Gildas, de « Culture bio », a très bien organisé son atelier. Les inscriptions étaient prometteuses, hélas, désistement important dû à la grippe et autres virus. Malgré le temps froid et maussade, et après un petit café, il a bien lieu, cet atelier. Parents et enfants sont venus pour fabriquer des nichoirs pour les écoles de la commune. Les menuisiers sont présents avec le matériel adéquat. En peu de temps, les planches sont découpées aux dimensions voulues. Reste à clouer et aménager la fixation pour ne pas endommager le support. Huit nichoirs sont réalisés, ils vont être installés par les élèves des écoles Charcot, les Callunes et St Martin. Bravo et merci à ces bâtisseurs de maison individuelle pour oiseaux.

 

René Dominguez partage sa passion des oiseaux

Visite guidée

René Dominguez a débuté la chasse dans les Landes dans les années 70.

Sa spécialité ? la chasse à la bécassine. Chasseur du dimanche, au départ sans chien, c'est dans les années 80 qu'il pratique la discipline en Bretagne et sur la commune.

Puis c'est accompagné d'un braque allemand, excellent leveur de bécasses, qu'il continue de s'adonner à sa passion. Il devient finalement bécassier.


"J'ai rejoint une association du Morbihan agréée protection de l'environnement et je suis devenu membre des bécassiers de France. Je suis ensuite devenu administrateur de cette association et président des bécassiers de Bretagne". 


Avec l'âge,la retraite étant un passage obligé, il devient piégeur agréé, et enfin garde-chasse particulier de l'association de chasse de Guichen, rôle qu'il assume encore aujourd'hui. Cet homme est un passionné des oiseaux. Il les connaît tous, ainsi que leurs chants.

 

Alors, il se met en tête de faire découvrir ces oiseaux aux enfants de la commune. " C'est lors de la journée de l'environnement, il y a cinq ans, que j'ai commencé mes premières interventions. Des projets en commun ont vu le jour : sorties oiseaux, fabrication de mangeoires et poses de nichoirs ont été réalisées aux abords des écoles. Lors des sorties, muni d'appeaux, j'imite le chant des oiseaux, les enfants sont ravis. De la maternelle aux classes de CM2, ils sont très attentifs ".  

 

René Domiguez leur apprend à observer les oiseaux, à les reconnaître et aussi à reconnaître leur chant. " Ca me fait un bien fou de me retrouver avec des jeunes élèves, moi qui n'aimais pas l'école ! ", plaisante-t-il. pas moins de quatorze classes ont participé à ces sorties et ateliers. " Partout où je suis passé, il y a de quoi donner à manger aux oiseaux ! ".

 

Après les enfants, il est intervenu tout récemment auprès des résidents de la maison de retraite en réalisant deux mangeoires. Dans cet établissement, il a aussi animé un atelier de fabrication de paniers en osiers et de " binoches " en molinie ou herbe des bois et ronces. Adhérent à l'Association des faisous de paniers du pays de Maure-de -Bretagne, il initie les faisous débutants.

 

" Mon emploi du temps est bien réglé et je ne m'ennuie pas ! Transmettre  mes connaissances est vraiment une très grande satisfaction. "

 

(Article paru dans l'édition de Ouest-France du 05 mai 2012)

Pour les enfants, je suis René !!!!

Incroyable, une mésange charbonnière dans ma main !!!
Incroyable, une mésange charbonnière dans ma main !!!

Portrait d'un bénévole passionné et passionnant

La grande aventure de René

René Dominguez est garde chasse sur la Commune depuis 14 ans.

Notre "montreur d'oiseaux" (tel qu'il se qualifie) a plus d'une corde à son arc pour partager sa passion pour la nature et les oiseaux avec les enfants et avec nos aînés.

C'est en 2008, lors de la 1ère édition de la semaine de l'environnement organisée par la Commune, que l'aventure commence pour René. Il interviendra bénévolement dans trois classes des écoles des Calluneset de Charcot.

L'année suivante, 5 classes en feront la demande. Une petite heure de théorie suffit aux enfants pour apprendre ce qu'est un oiseau et le reconnaître avant d'aller sur le terrain.

"Que ce soit à Guichen ou à Pont-Réan, nous disposons de sites intéressants pour étudier jusqu'à une vingtaine de variétés d'oiseaux, explique René." Muni de ses appeaux pour imiter le chant des oiseauxet de son sac en bandoulière, René suscite la curiosité des enfants très attentifs à ses explications.

Notre homme de la nature a la faculté de s'adapter à son auditoire. Pour cela, il s'est équipé de livres/guides dont le vocabulaire correspond à celui des enfants. "Surplace, nous abordons divers sujets : les plantes dangereuses comme les baies que l'on trouve à ras de terre, les traces de renard et ses maladies ; les plantes qui guérissent comme le plantin après une piqûre d'ortie, l'essence des arbres...

"Les enfants sont fascinés par celui qui est capable d'accueillir un oiseau dansle creux de sa main !

De retour en classe, René laisse la parole aux enfants qui ont toujours tant de questions à lui poser."Comment faire pour éviter qu'un chat ne puisse manger un oiseau dans un arbre ? "René proposera une astuce : "garnir le tronc de l'arbre de houx".

D'année en année, toutes les écoles de la Commune l'auront sollicité non seulement dans le cadre de la Semaine de l'environnement mais aussi tout au long de l'année. En 2010, avec l'école Saint-Martin ce sera le début d'un grand projet de création d'un jardin des oiseaux (avec plantations, nichoirs, mangeoires et abreuvoir) inauguré en 2011.

La même demande a été formulée par les écoles Marcel Greff et Sainte-Marie ainsi que par la Mapad.

Cette année, l'agenda de René est bien rempli ! Quatorze classes ont ainsi rendez-vous avec notre amoureux des oiseaux !

 

(Article paru dans le reflet Juin 2012)

Pourquoi ce site?

La réalisation de ce site a un double rôle. Dans un premier temps, les enfants des écoles pourront prendre contact avec moi plus facilement pour diverses questions. En second lieu, la découverte des oiseaux ne s'adresse pas seulement aux enfants. Par expérience, lors des sorties découverte, les enseignants et parents présents semblent particulièrement interessés. C'est aussi,  je pense,  l'occasion de nouer un lien lors de sorties entre adultes, et enfants.... bien entendu.

PLB+++++ Martin pêcheur
PLB+++++ Martin pêcheur
tarin des aulnes et verdier
tarin des aulnes et verdier
Sitelle torchepot
Sitelle torchepot
Verdier d'Europe
Verdier d'Europe
Chardonneret
Chardonneret élégant
Rouge gorge
Rouge gorge
Bécasse bois
Bécasse des bois dans la fougère
Mulot et verdier
Mulot et verdier
Pic vert
Pic vert
Epervier d'Europe
Epervier d'Europe
Perdrix rouge
Perdrix rouge
Pic épeiche femelle
Pic épeiche femelle
Cette tourterelle a choisi le panneau centre ville à l'entrée de Guichen Rue du championnat
Cette tourterelle a choisi le panneau centre ville à l'entrée de Guichen Rue du championnat
Pinson du Nord mâle
Pinson du Nord mâle
Chardonneret élégant
Chardonneret élégant
Bruant zizi
Bruant zizi
Faucon crécerelle
Faucon crécerelle
Tarin des aulnes
Tarin des aulnes
Mésange à longue queue
Mésange à longue queue
Grimpereau des bois
Grimpereau des bois
Gobemouche noir
Gobemouche noir
Traquet motteux
Traquet motteux
Troglodyte mignon
Troglodyte mignon
Gallinule Poule-d'eau
Gallinule Poule-d'eau